Vous lisez en ce moment
PHÈDRE, l’œuvre prend racine au Théâtre

PHÈDRE, l’œuvre prend racine au Théâtre

PHÈDRE de Racine s’implante dans cette belle chapelle érigée au XVème siècle, dans un cadre d’exception, la salle du roi accueille des invités prestigieux venus nous raconter leur histoire, née le 1 er Janvier 1677; Jean Racine était convaincu par la férocité de la passion, mais aussi de la puissance et du pouvoir, il  intègre dans PHÉDRE tous les ingrédients de sa propre version de la condition humaine, une version sombre, puisant sa source d’inspiration dans une tragédie antique, il centre son sujet sur le désir de l’homme à aimer l’interdît, il oriente sa dernière histoire profane sur le désir interdit, celui blâmé par la société, interdit par la religion, mais l’être humain désir ce qu’il ne peut obtenir … La recherche de l’absolu !

La salle du Roi reçoit pour cette occasion, Œnone, un rôle interprété avec brio par la comédienne Laeticia Lebacq, Oenone, fille du dieu fleuve Cébren, proche de Phédre, celle ci joue un rôle prédominant tout au long de cette tragédie Racinienne, elle est passionnée, elle incarne la voix de la raison lorsque PHÉDRE torturée, s’abandonne à son Amour impossible pour le fils de son Mari Thèsée (Guillaume Blanchard)

Ce festival est étonnant de richesse et de diversité, il y cache de très jolies surprises dont cette œuvre de Racine. PHÉDRE propose au spectateur un dépaysement, une exaltation étonnante, de jeunes comédiens nous offrent avec talent une prestation de très haut niveau exigé par l’intensité de la pièce, et le côté tragique et sombre qui nécessite une maîtrise parfaite du jeu;  les costumes, le lieu, les lumières y ajoutent plus de caractère, de profondeur et d’authenticité à l’œuvre; Venus remplie de haine profonde pour PHÉDRE , Vénus (Shiraz Pertev) dont cette haine prend une dimension particulière grâce à la mise en scène de Laurent Domingos, elle est tantôt ascendante sur un point dominant de la scène, comme pour imager son pouvoir et sa volonté à la manipulation, et tantôt musicienne marquant le tempo des événements pour y souligner  leur importance

PHÉDRE, Un moment fort, hors du temps, à découvrir absolument sur scène, une parenthèse riche et intense dans la palette très colorée que nous offre le festival d’Avignon cette année . Le classique a encore de belles perspectives devant lui, heureusement !
Un grand BRAVO aux comédiens !

On vous résume 

Phèdre, petite fille du Soleil, possédée par Vénus, brûle d’un désir interdit pour Hippolyte, le fils de son époux, le roi Thésée. Hippolyte, lui, aime Aricie, ennemie du royaume.

Mais Thésée revient d’entre les morts. Au sein de ce patriarcat étouffant, jalousie et trahison vont alors actionner les rouages de la plus puissante tragédie de Racine.

Auteur : Jean Racine
Artistes : Ophélie Lehmann, Victor Duez, Laetitia Lebacq, Guillaume Blanchard, Aurélie Cuvelier-Favier, Shiraz Pertev, Laurent Domingos
Metteur en scène : Laurent Domingos

PHÉDRE

Au Théâtre Du Roi René – Avignon

Voir aussi

Jusqu’au 31 juillet à 14h05

 

 

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
1
Happy
1
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
COPYRIGHT 2021 - AU PASSAGE DES ARTISTES - ALL RIGHTS RESERVED. Powered By AWS
Revenir en haut