Vous lisez en ce moment
LES RAISINS DE LA COLÈRE AU THÉÂTRE LA LUNA

LES RAISINS DE LA COLÈRE AU THÉÂTRE LA LUNA

Les Raisins de la colère est avant tout un roman signé John Steinbeck, il fut publié en 1939 et récompensé du prix Pulitzer l’année suivante. Une adaptation cinématographique fut réalisée en 1940 par John Ford, récompensée par deux OscarsDepuis le film réalisé du vivant de l’auteur, aucune autorisation des ayants droits n’a donné naissance à la moindre adaptation complète de ce roman au cinéma ou au Théâtre; trois ans d’efforts ont permis toutefois à cette merveilleuse histoire de se conter sur une scène FrançaiseLe Théâtre à ce prodigieux pouvoir de nous transporter, nous rêvions de teleportation, la science a renoncé, le spectacle l’a fait. Les raisins de la colère ressemble à un songe, raconté avec une éloquence fascinante, un Xavier Simonin en conteur, un narrateur portant une grande partie de l’épopée à travers son récit sur le cœur, il est l’ombre de la famille, il s’habille de toutes les émotions, plusieurs costumes glissent sur lui, il est nourrit par tous les personnages de l’histoire, il occupe presque tous les espaces de la scène du Théâtre la Luna, comme pour agrandir le lieu afin de lui donner une dimension de réel, il y’a de la place pour le public, nous sommes intégrés dans la famille JOAD, nous traversons ce fastidieux chemin à leur côté, nous adorons ce grand père effronté, insolent et tellement attendrissant, touchés par la solidarité et le courage de cette petite tribu qui a tout quitté un jour dans l’espoir de tout retrouver, une aventure humaine extraordinaire, nous devenons très vite les témoins de cette exode, elle devient parfois une errance pour subsister…

Le conteur est accompagnés de musiciens-chanteurs  d’exception, le tout s’emboîte naturellement sur scène, le tout s’entremêle harmonieusement comme les couleurs d’une toile, les musiques, le récit, les personnages et le narrateur s’intègrent comme une seule et unique pièce; cela m’a fait penser à plusieurs éléments d’un même puzzle, nécessaires à la naissance d’une image, ils sont indépendants et uniques, tous réunis  les uns avec les autres, ils deviennent une même et extraordinaire image, nous offrant une si belle prestation, une si belle perspective

Les raisins de la colère devient pour moi, plus qu’un roman, plus qu’un film, plus qu’une pièce de Théâtre, il est pour moi une leçon de vie avant d’être un drame de vie… À découvrir absolument

 

On vous résume

Chef-d’œuvre de la littérature, Les Raisins de la colère dépeint l’itinéraire de la famille Joad, famille de métayers contraints de quitter l’Oklahoma pour la Californie, à cause de leur dénuement économique et des tempêtes de sable qui ravagent alors les grandes plaines. Comme des milliers d’autres Okies et des millions de travailleurs démunis, ils furent jetés sur les routes, abandonnés à leur détresse, et John Steinbeck sut leur donner une voix authentique

 

Distribution

Auteur : John Steinbeck

Adaptation et mise en scène : Xavier Simonin

Direction Musicale : Jean-Jaques Milteau

Comédien : Xavier Simonin

Voir aussi

Musiciens-Chanteurs : Claire Nivard, Stephen Harrison, Manu Bertrand/Glenn Arzel (en alternance)

Avec le soutien de : Fondation Polycarpe, Département de la Vendée

LES RAISINS  DE LA COLÈRE 

Au Théâtre La Luna

du 7 au 30 juilletRelâches : 11, 18, 25 juillet à 21h35

 

XAVIER SIMONIN EN INTERVIEW 

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
1
Happy
1
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
COPYRIGHT 2021 - AU PASSAGE DES ARTISTES - ALL RIGHTS RESERVED. Powered By AWS
Revenir en haut