Vous lisez en ce moment
Francis HUSTER célèbre le 400ème anniversaire de Molière

Francis HUSTER célèbre le 400ème anniversaire de Molière

Francis HUSTER célèbre le 400ème anniversaire de Molière pour la rentrée littéraire avec « Poquelin contre Molière » et « Dictionnaire amoureux de Molière »

Quatre cents ans après sa naissance, Molière continue de nous toucher, de nous fait rire, de nous surprendre, de nous éclairer, comme si ses pièces avaient été écrites hier. Qu’il nous soit tellement proche ajoute à son mystère.
Par quelle magie, quand l’humour de tous les autres grands auteurs ne cesse de s’affadir avec le temps, sa force comique conserve-t-elle, aujourd’hui encore, toute sa puissance ?

Molière aurait eu 400 ans. Molière ou Jean-Baptiste Poquelin ? Il y a celui qui écrit et celui qui joue. Le premier se met à nu pour divertir le public, il se sert de sa propre vie pour l’offrir en sacrifice sur l’autel de sa passion : le théâtre. Le second est un chef de troupe et un comédien qui, sous le masque d’Alceste, de Tartuffe ou de Sganarelle, sert l’auteur par son jeu et par sa passion pour la scène.

Ces deux faces d’un même homme qui n’est qu’une seule légende s’affrontent à travers ce dialogue éblouissant que signe Francis Huster. Au-delà de savoir qui en sortira vainqueur et passera à la postérité, ce duel imaginé et qui sonne pourtant si vrai nous offre une belle réflexion sur l’auteur, le comédien, le théâtre sans oublier le quatrième mur : le public !

Pourquoi ses héros, réduits à quelques traits ou traversés d’aspirations contradictoires, animés par des lubies, aveugles à eux-mêmes, parviennent-ils à nous révéler des dimensions insoupçonnées de la condition humaine ?

Comment le pur plaisir du jeu théâtral et de ses variations, premier moteur de ses pièces, devient-il, sous sa plume, un instrument de précision capable de dévoiler les motivations les plus secrètes des personnages ?

Il y a celui qui écrit et celui qui joue. Le premier se met à nu pour divertir le public, il se sert de sa propre vie pour l’offrir en sacrifice sur l’autel de sa passion : le théâtre. Le second est un chef de troupe et un comédien qui, sous le masque d’Alceste, de Tartuffe ou de Sganarelle, sert l’auteur par son jeu et par sa passion pour la scène

« DICTIONNAIRE AMOUREUX DE MOLIERE »

Francis HUSTER
7 octobre 2021

EDITIONS PLON

 

Voir aussi

« POQUELIN CONTRE MOLIERE »

Parution le 6 octobre 2021

EDITIONS ARMAND COLIN

 

 

 

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
1
Happy
1
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
COPYRIGHT 2021 - AU PASSAGE DES ARTISTES - ALL RIGHTS RESERVED. Powered By AWS
Revenir en haut