Vous lisez en ce moment
ATTENTION DESPROGES ! Un spectacle essentiel au Théâtre de Poche

ATTENTION DESPROGES ! Un spectacle essentiel au Théâtre de Poche

« Tout dans  la vie est une affaire de choix. Cela commence par : la tétine ou le téton ? Et cela s’achève par : Le chêne ou le sapin ? »

Une citation qui résume avec exactitude l’humour de Pierre Desproges, sarcastique, acerbe et grinçant, anticonformiste virulent, il a lutté tout au long de sa vie d’artiste pour la pensée libre par l’humour

Il est vrai que l’humour a cette folie que les imbéciles ignorent tristement, il abat le drame pour en faire de la poudre légère et volatile; La vie s’est déjà octroyée le droit de se jouer de nous, alors prenons de l’avance et moquons nous de tout, mais pas avec n’importe qui …

« ATTENTION DESPROGES », un moment agréablement nostalgique, intensément intelligent, subtil et léger, il faut dire que la polémique se logeait ailleurs à cette époque, la langue était aiguisée  mais rarement de bois, le verbe léger et l’esprit fin et insolent. Sur Scène, trois talentueux comédiens nous transportent dans un univers conjugué, hélas au passé. Une scénographie  intimiste et sobre sur un air mélancolique  de Paolo Conté (Via Con me), comme pour souligner cette époque révolue qui a glissée vers le politiquement correct, le complément fade.

Nous avons essayé de transcrire aussi ce qui est encore vrai aujourd’hui à travers des textes et des situations qui, pour la plus part, sont encore d’actualité.
Même datés pour certains, ces textes nous semblent devenir au fil des années et de la bêtise grimpante, de plus en plus intemporels

Sylvain Katan

 


ATTENTION DESPROGES sur la scène du Théâtre de Poche, nous offre un instant de vie souligné par les textes et les citations de Pierre Desproges, choisis et interprétés par Patrice Carmouze, Sylvain Katan et Pierre Val (Celui-ci a également signé la mise en scène); Un spectacle qui fait appel à nos mémoires : La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède, Le tribunal des flagrants délires, Le petit rapporteur, Chroniques de la haine ordinaire…Des textes pertinents d’un impertinent qui résonneront encore longtemps

Sachez Monsieur Desproges que  les imbéciles ont fait des petits, mais les artistes nous rappellent encore votre génie, du temps ou l’absurde n’était pas nocif


Une époque enterrée à la fin des années 80 avec la mort de Coluche et Desproges deux années plus tard, il faut croire que l’absurde a depuis, changé de forme , il a déserté la scène pour se loger hargneusement dans les idées

 

Après ce que nous avons vécu l’année passée ainsi qu’une bonne partie de celle-ci, que ce spectacle soit essentiel, pour vous et pour une bonne partie du public, montre que nous n’avons peut-être pas fait fausse route

Sylvain Katan 

 


L’humour libre a-t-il encore sa place sur scène ?
À nous de limiter l’accès à l’inépuisable ineptie! À nous d’arrêter de relayer l’idiotie. À nous d’empêcher les esprits étriqués, étroits et limités, dépourvus de finesse et dévastés par la simplicité d’ouvrir davantage leurs GRANDES GUEULES

 

ATTENTION DESPROGES 

Voir aussi

Au Theatre de Poche

Du Mardi au Samedi 21h – Dimanche 17h

 

Texte de : PIERRE DESPROGES 

Spectacle écrit par : PATRICE CARMOUZE

Textes choisis et interprété par : PIERRE CARMOUSE, SYLVAIN KATAN ET PIERRE VAL 

Mise en scène signée  : PIERRE VAL

 

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
2
Happy
1
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
COPYRIGHT 2021 - AU PASSAGE DES ARTISTES - ALL RIGHTS RESERVED. Powered By AWS
Revenir en haut